Parc Eolien Les Moulins du Lohan

Foret de Lanouee


Questions - réponses

Question

Réponse

Comment fonctionne une éolienne ?

Les éoliennes sont des aérogénérateurs à hélice tripale orientée face au vent qui comprennent un mat soutenant la nacelle qui intègre la génératrice, le rotor (moyeu + pales).
Les éoliennes produisent de l'électricité grâce à l'énergie mécanique du vent qui avec la rotation des pales entraine l'arbre d'une génératrice suivant plusieurs techniques en fonction des fabricants:

  • arbre reliant directement le rotor à la génératrice,
  • arbre reliant le rotor à la génératrice via une boite de vitesse
  • utilisation d'une machine à entraînement direct à aimant permanent.

Afin de pallier aux changements soudains du vent, aux fluctuations ainsi qu'aux éventuelles pannes du réseau électrique, la tension, la fréquence et le courant délivrés par l'éolienne, et issus de la génératrice, sont pilotés et contrôlés via un ensemble Redresseur-Convertisseur-Onduleur.

Pourquoi l'energie éolienne ?

L'éolien terrestre est devenue une technologie mature, stable et qui offre une capacité de production de 50MW sur une surface réduite, limitant les impacts sur l'environnement et en particulier la biodiversité. Cette solution offre aussi les coûts de production d'électricité les plus compétitifs par rapport aux autres sources d'énergies renouvelables.
A titre d'exemple une centrale photovoltaïque d'une puissance équivalente d'un parc éolien de 50 MW nécessiterait une surface d'environ 370 ha .
L'électricité produite par la biomasse bénéficie d'une technologie mature et prouvée. Cependant, la production d'électricité génère également une quantité importante d'énergie thermique pour laquelle il faut trouver des débouchés afin d'obtenir une efficacité énergétique satisfaisante. L'installation d'une unité de production d'électricité à partir de biomasse à Lacq en Aquitaine produit 89.000 MWh d'électricité par an et consomme 160.000 tonnes de bois. Une installation de cette taille doit avoir recours à une surface forestière d'environ 24.000 ha de forêt productive avec une gestion sylvicole active qui pourrait être synonyme d'impacts sur la biodiversité et de difficultés pour la mise en place d'un plan de gestion écologique.
En outre, il est important de garder à l'esprit que le fonctionnement d'un parc éolien n'entraine aucun rejet de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

La forêt a-t-elle une vocation naturelle à accueillir un parc éolien ?

Depuis toujours la forêt offre une énergie renouvelable sous forme de bois-énergie et des espaces naturels de qualité. De nombreux exemples en Europe montrent que des parcs éoliens en forêts peuvent répondre et s'adapter harmonieusement à ces deux objectifs.
Dans la récente mise a jour de son « Guide de l'étude d'impact sur l'environnement des parcs éoliens » (Juillet 2010), le MEEDDT souligne que « l'exploitation de l'énergie éolienne s'inscrit dans l'exploitation de ces ressources » (Fiche n° 8 â Les éoliennes en forêt)

Est-ce le premier projet éolien en forêt en France?

Il existe en France aujourd'hui plusieurs exemples de parc éoliens en forêt, notamment :

  • Le parc éolien Amélécourt, Amélécourt, situé en Moselle (57)
  • Le parc éolien Marsanne, situé dans la Drome (26)
  • Le parc éolien de Castelnau â Pegayrols, situé dans l'Aveyron (12)
  • Le parc éolien de Haut Cabardès, situé au coeur de la Montagne Noire dans Aude (11)
  • Le parc éolien de Cuxac situé dans l'Aude (11)
  • Le parc éolien Haut Languedoc, situé au coeur du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc dans l'Hérault (34)
  • Le parc éolien Chemin de la Ligue / Laprugne situé dans l'Allier (03)
  • Le parc éolien les Trois Sources, dans la Meuse (55)

Quelles sont les retombées économiques d'un tel projet ?

La taxe professionnelle est remplacée par de nouvelles contributions (CFE-IFER-CVAE). Ces impôts génèrent des retombées pour les collectivités ( Communes et Communautés de Communes ) ainsi que le Département et la Région. A titre d'exemple, 50 MW éolien contribuent annuellement à environ 500.000 € de recettes fiscales.

Qu'est-ce qui garantit les engagements actuels de Ressources Forestières ?

Ressources Forestières, propriétaire du massif et futur opérateur du parc éolien, s'engage dans un projet de développement local et de gestion à long terme de la forêt. La volonté de Ressources Forestières est de travailler durablement et en étroite relation avec tous les acteurs du territoire.

Les éoliennes ne risquent-elles pas de perturber la faune ?

Chaque espèce est amenée à réagir différemment à un élément nouveau. Les études naturalistes déjà entamées ont déterminé les secteurs de moindre impact pour les milieux naturels et les espèces sensibles.

Ces études, d'une durée de 197 jours de prospection, constituent un recensement précis des habitats et des espèces sur la zone sud-est en conjonction avec des prospections sur le reste du massif.

Effort particulier sur l'avifaune :

  • Etude radar en complément des observations de terrain,
  • Enregistrements pendant 8 mois en altitude de l'activité des chauves-souris à partir des 3 mats de mesure de vent équipés du système Chirotech

Ce projet est-il vraiment utile et nécessaire ?

La Bretagne produit actuellement env. 8% de l'énergie qu'elle consomme. La faculté de produire localement une énergie propre et renouvelable à partir de la forêt est un formidable atout régional.

Quelles surfaces seront défrichées pour installer les éoliennes ?

Les rotors ne seront pas assemblés au sol et les chemins existants seront prioritairement utilisés, ce qui limite les surfaces nécessaires au strict minimum. D'autre part, les surfaces défrichées seront compensées par de nouvelles plantations de parcelles non boisées dont Ressources Forestières dispose.

Y aura-t-il des clôtures ou des zones interdites ?

La forêt restera un espace ouvert aux promeneurs, aux randonneurs à pieds et à vélo, aux chasseurs et aux ramasseurs de champignons dans le respect i) de la sécurité de chacun, et ii) du milieu naturel et iii) de l'activité sylvicole, comme elle l'est aujourd'hui.

Le projet de plate-forme d'énergies renouvelables à partir de la forêt s'inscrit-il dans un projet de territoire?

 

La Communauté de Communes du Pays de Josselin reconnaît le projet de plate-forme d'énergies renouvelables (biomasse et éolien) sur la Forêt de Lanouée comme une importante opportunité d'innovation pour le développement économique de son territoire.